RÉSEAU WAAK WORLD, SHOWROOM INTERNET, SHOWROOM PRO, CURIOSCOPE, ANTIQUITES ANTIQUAIRE, EXPERT EXPERTISE, Marchés d'antiquités, Village d'antiquaires, Catalogs, antiquaires, experts, WAAK SPÉCIALITÉS ART ARTS ANTIQUITÉS MÉTIERS D'ART, Art Antiquités, Art

Showroom, Showrooms, pro, internet, art antiquités, arts antiquités, réseau waak world, waak world network, réseau waak, rencontre des Arts et des Antiquités avec Showroom internet, galerie marchande, shopping gallery, marché art antiquités, art arts,
Spécialités, specialties, specialites des arts et antiquités, of arts and antiques, in france and in the world, avec Showroom Pro, pour Showroom internet du Réseau Waak World, avec sa galeire marchande, shopping gallery of Arts and  Antiques, art arts,

Valeur des choses.com

Accueil - Evénement - Actualité - Interview - Records et tendances - Au marteau

 

Hervé Aaron, Président du Syndicat National des Antiquaires, SNA

HERVÉ AARON,

Président du Syndicat National des Antiquaires :

"Nous nous battrons
pour empêcher

les ventes de gré à gré "

La lettre ouverte adressée le 9 octobre 2009 par Hervé Aaron, Président du Syndicat National des Antiquaire à Christine Lagarde, ministre des Finances et Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, au sujet des ventes de gré à gré est un véritable cri d'alarme pour la défense des professionnels de l'antiquité.



De quoi s'agit-il ?
Cette disposition légale déjà en application doit venir en discussion devant le Sénat le 28 octobre prochain puis devant l'Assemblée Nationale. Cette pratique donne la possibilité aux Commissaires-Priseurs de négocier librement du prix des bien artistiques qui n'auraient pas trouvé preneurs aux enchères .
M. Hervé Aaron nous donne des précisions sur cette disposition qui, si elle n'était pas amendée, " serait un désastre pour le marché de l'art en France ".







Où est le danger ?
C'est que les commissaires-priseurs profitent de ces ventes amiables au détriment des antiquaires … Ceux qui organisent les enchères nous enlèvent petit à petit ce qui fait l'essentiel de notre métier. A chacun sa spécifité. Nous voulons garder des rapports humains en confiance avec nos acheteurs. Le maintien des ventes de gré à gré serait en quelque sorte un détournement de clientèle. Comme je l'ai dit au nom des antiquaires dans cette lettre, la situation actuelle ne fait que renforcer la position déjà prédominante de Sotheby's et Christie's. Je rappelle aussi que la directive " Service " de l'Union européenne ne peut s'appliquer s'il existe des conflits d'intérêts, ce qui est le cas. Cette libéralisation excessive menace notre vieille culture. Nous nous battrons pour que soit mis fin aux ventes de gré a gré au sein des salles de ventes .



De son côté, Michel Gomez , Président du Syndicat National du Commerce de l'Antiquité et de l'Occasion, conteste également avec vigueur les dispositions qui autorisent les ventes de gré a gré.